Que faut-il savoir sur la nouvelle procédure de rachat des années d’études?

  • Comptabiliser des années d’études pour améliorer la pension légale sera désormais payant pour tout le monde.
  • Toutes les études, même si elles ne sont pas exigées pour votre fonction, pourront être "rachetées".
  • Jusqu’en 2020, vous pourrez uniquement racheter vos années d’études complètes à partir de vos 20 ans. Vous pourrez ensuite aussi régulariser les années d’études suivies avant vos 20 ans.
  • Vous ne pouvez régulariser qu’un seul diplôme.
  • Les années de redoublement ne sont pas prises en considération. S’il vous a fallu sept ans pour terminer des études qui durent normalement cinq ans, vous ne pourrez racheter que cinq années.
  • Les années d’études rachetées augmentent la pension brute, mais ne sont pas prises en compte pour déterminer si vous êtes admissible pour une retraite anticipée. La bonification pour diplôme dont bénéficient les fonctionnaires sera progressivement supprimée d’ici 2030.
  • Vous ne pouvez régulariser des années d’études qu’à deux reprises. Ceux qui ont étudié quatre ans, peuvent par exemple racheter deux fois deux années d’études.
  • Pour chaque rachat, le montant de la régularisation est payable en une fois. Il est déductible fiscalement au taux marginal, c’est-à-dire au taux de la tranche la plus élevée de vos revenus. Si vos revenus imposables sont supérieurs à 38.830 euros (année de déclaration 2018, revenus 2017), votre taux marginal sera de 50%.

Cette régularisation est, évidemment, déductible de vos revenus professionnels

Renseignez-vous auprès de votre Caisse d'Assurances sociales pour plus d'informations